MES ROMANS
2021
Je vais vous parler de mon nouveau roman, "Les fleurs du péril, la cité en danger". Il s'agit là de la suite de la légende de Marseille, donc de la suite de "Et Phocée créa Marseille". Mais je l'ai écrit de sorte que même si on lit l'un sans l'autre, on comprend tout. Il vaut quand même mieux, si vous lisez les deux, de commencer par le premier.

La suite de la légende : Comanos succède à son père Nann. Lui, il ne conçoit pas que les "Etrangers" aient eu une partie de ses terres gratuitement. Il imagine alors un plan pour les exterminés. Profiter de la fête des fleurs pour pénétrer dans la cité incognito sans armes. Puis les soldats de Comanos, devraient ouvrir au gros de la troupe en armes pour massacrer les Massaliotes endormis ou trop soûls pour réagir. Comanos attendrait avec le restant de 
ses soldats sur la colline la plus proche pour, à l'appel de ceux qui seraient dans Massalia, venir terminer le travail
de tuerie. Mais une femme, amante d'un des Massaliotes l'a trahi. Et la situation s'est inversée.

Il y avait là, matière à écrire un roman. Ce que j'ai fait.
  

2013
En écrivant la date 2013, je me suis rendu compte que cela fait déjà 7 ans que je n'ai rien publié. Que le temps passe vite !

Il est vrai que l'écriture de mon prochain roman dont je vous parle dans le  post "Mes projets" a duré un peu plus de deux ans.

Mais ce laps de temps n'explique pas tout. Dans la vie, on est souvent happé par des évènements ou des priorités que l'on veut bien se donner. C'est sans doute ce qui m'est arrivé.

Mais parlons du roman sorti en 2013. Il s'intitule " Les terres de la vengeance". Comme pour tous mes livres, je me suis inspirée de l'Histoire. Mon roman se passe au moyen-âge. En me renseignant, j'ai appris qu'une  horde d'enfants avaient été menés de Auch à Marseille par une bande de malfrats qui leur faisaient croire monts et merveilles.  Ses enfants ont ensuite été embarqués dans des bateaux et nul ne sait ce qu'ils sont devenus. Je me suis donc inspiré de cette histoire et j'y ai ajouté l'histoire d'une jeune fille noble qui s'échappe de chez elle parce qu'on veut lui donner en époux quelqu'un qu'elle déteste. Les deux histoires se recoupent. 

2010
2011 est l'année où est sorti  pour la seconde fois "Et Phocée créa Marseille". La 1ère fois, en 2000 pour l'année anniversaire de la fondation de Marseille, il avait été édité par une maison d'édition qui n'a rien fait pour le vendre à grande échelle. Aussi j'ai repris mes droits et il a été rédité en 2011. Ce roman a obtenu un prix régional.

Là encore je me suis renseignée. Et j'ai appris que Marseille avait une légende. Je vous la résume ici.
Des Phocéens ont trouvé, sur les terres qui deviendraient Marseille un jour, un endroit qui ressemblait beaucoup à Phocée.
Ils cherchaient une nouvelle terre car l'armée du Perse Darius étaient à leurs portes et ils n'avaient pas les moyens de se défendre.

Ces Phocéens étaient des navigateurs. Il y avait deux bateaux commandés par Protis et Sîmos. Lorsqu'ils débarquent sur ces terres, le Roi du lieu mariait sa fille. Et leur coutume voulait que la fille choissise son futur époux en lui présentant une coupe de vin. La légende dit que la fille tomba amoureuse du premier Phocéen qu'elle vit : Protis. Le roi scella leur mariage et leur donna en dot des terres qui, comme je l'ai dit plus haut, deviendront celles où Marseille est bâtie.

La légende parle de Protis mais ne dit rien sur Sîmos. On connaît son nom par le récit de Trogue Pompée. C'est tout. Pour écrire "Et Phocée créa Marseille", je me suis servie de cette légende et de mes connaisances grecques pour l'écrire et j'ai choisi Sîmos comme personnage principal pour lui inventer des aventures et un amour. 

2011
"De la mer jaillit la tempête"

Mes recherches se sont basées sur le bas Moyen-Age. J'ai passé à peu près un an de recherches sur cette époque. Puis j'ai trouvé un fait historique sur Marseille. Les Aragonais ont attaqué Marseille en ce temps-là. Ils l'ont mises à feu et à sang, et ont pris la chaine du port. Ils l'ont encore, je crois.

Ensuite, j'ai imaginé l'histoire d'un jeune compagnon qui revient de son tour de France. En rentrant chez lui, il découvre que son père a été assassiné, ainsi que d'autres personnes.  L'histoire commence ainsi. Il va essayer de trouver le coupable de ces meurtres avec l'aide de plusieurs personnes. Il y a aussi une histoire d'amour.

Enfin, j'ai intégré à mon histoire, l'Histoire vraie de l'attaque des Aragonais. 

2007
Marie Bonnefois -La colère de Dieu" est mon premier roman. Je l'ai écrit, réecrit etc.  Il a été édité après la première écriture.

La première fois, pour écrire ce premier roman, j'avais lu dans le "Lagarde et Michard" des textes de Chateaubriand, des poésies de Verlaine etc... Et j'avais écrit ce livre dans ce style-là. Puis je l'ai envoyé à des éditeurs. Je n'ai reçu que des réponses du genre : N'entre pas dans mes collections" sauf un qui m'a écrit : "On n'écrit plus ainsi de nos jours".

J'ai donc réécrit le livre comme ce qu'ils appellent le goût du jour. 


Marie Bonnefois est une jeune fille du peuple, un peu timide, qui est témoin d'un meurtre avec enlèvement d'enfant. Cependant elle n'a pas vu le tueur. Elle n'ose pas aller à la police parce qu'elle a peur que l'assassin la reconnaise et se venge.

Le même jour, revient son père qu'elle n'a pas vu depuis longtemps. Mais elle ne lui parle pas du meurtre.

Elle a aussi un amoureux qui est condamné aux galères pour un fait qu'il n'a pas commis. Le reverra-t-elle ?

L'histoire se passe en 1720-21- L'année où il y a eu la peste à Marseille. La peste n'arrive qu'à la seconde partie du livre. Je n'ai pas raconté la Peste comme une maladie morbide. J'ai fait vivre les habitants avec.

Ce roman a obtenu un prix régional.



 

Si vous avez lu "le contenu de mes romans" jusqu'ici, c'est que peut-être mon univers vous intéresse. Je peux vous offrir le 1er chapitre d'un de ces romans. Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Le titre du roman, votre prénom et un mail valide pour que je puisse vous l'envoyer.
Titre du roman
Prénom
Mail